INTRODUCTION

 

Lorsque j'ai eu l'idée de monter ce Dossier, je ne savais pas dans quelle galère je m'embarquais. Les fascicules Harry Dickson sont empreints de mystère et auréolés du fameux fog londonien. On ne sait pas exactement les auteurs des fascicules originaux et même Jean Ray ne s'est fié qu'à sa mémoire, prodigieuse, il faut le souligner, pour pointer du doigt les fascicules qu'il aurait traduit ou complètement remanié.

On sait que les aventures de Harry Dickson sont d'origine allemande. Ils portaient originalement le titre de " Aus Den Geheimakten Des Welt-Detektivs ". Le premier fascicule parut le 16 janvier 1907. On en publiera 230. Il est inutile de dire que les illustrations des pages couverture attirent immédiatement le regard. Ce sera un artiste du nom de Alfred Roloff qui illustrera les 125 premiers fascicules. Ensuite, on ignore exactement l'auteur des illustrations ou des textes pour tout dire.

Sur ces 230, seulement 178 seront traduits en français et on prétend qu'a partir du soixante-quatrième, ils seront tous traduits, remaniés ou ré-imaginés par le génie de Jean Ray qui a dû baser ces nouvelles histoires en se basant sur les illustrations des pages couverture. Il les écrivait en une seule nuit et c'est peut-être la raison qui a assuré leur postérité. Pas de fioritures, pas d'excès ! Une littérature comme je les aime ! Harry Dickson a permis à Jean Ray d'entrer dans la légende.

Pour l'instant, j'ai axé mon Dossier sur différentes bibliographies des différentes éditions. Au fil du temps, je vous offrirai des résumés, des critiques et des témoignages sur Jean Ray, l'homme et son oeuvre. Mais le manque de temps et d'espace sur mon serveur internet me force à limiter mon exubérance. Peut-être d'ici quelques années, je lui donnerai un site exclusif comme je l'ai fait pour mon Dossier Bob Morane.

J'attends donc vos commentaires et vos questions. Et surtout, j'espère sincèrement pouvoir vous offrir un Dossier plus étoffé d'ici quelques mois.

Un petit mot important: Un gros merci à mes copains Serge Baril et Ronald McGregor pour l'aide qu'ils m'ont apporté pour tous les scans qui ornent ce Dossier ! Thanks, guys ! You are the Best !

Bonne Lecture !

20 septembre 2000


Johnny Hart