Dossier Jules Verne


FILMS

VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE /
JOURNEY TO THE CENTER OF THE EARTH
(1959)

Interprètes :

James Mason: Professeur Oliver Lindenbrook
Pat Boone : Alec McEwen
Arlene Dahl : Carla Goetaborg
Peter Ronson : Hans

Réalisateur :

Henry Levin

Adaptation assez fidèle du roman de Jules Verne. On a changé le nom du professeur Lindenbrock, un résident de Hambourg, Allemagne pour celui de Lindenbrook, écossais de Édimbourg et évidemment ajouté la touche romantique en créant la jolie veuve, Carla Goetaborg. Bien sûr, on s'est permis quelques libertés mais il n'empêche que ce film de 1959 demeure celui qui se rapproche le plus des péripéties de cet extraordinaire voyage originalement conçue par Jules Verne.

À l'époque, il était de bon ton d'incorporer une vedette de musique " rock " afin de charmer le public d'adolescents et de les convaincre de se présenter en grand nombre dans les salles de cinéma. Ici, on a choisi Pat Boone et heureusement, il ne fait que fredonner occasionnellement. Le grand réalisateur, Howard Hawks avait opté pour la même recette lorsqu'il a réalisé son Western, RIO BRAVO avec John Wayne, Dean Martin et… Ricky Nelson, chanteur de charme dans la lignée de Elvis Presley !!!

La découverte d'un message laissé par le grand explorateur Arne Saknussemm entraîne le professeur Lindenbrook et son jeune assistant Alec dans une expédition au centre de la terre en suivant les indications laissées par leur prédécesseur. Malheureusement, deux compétiteurs cherchent à leur ravir ce projet et ils connaîtront toutes sortes de déboires (certains teintés d'un brin d'humour fort léger, il faut le mentionner) avant de pouvoir mettre leur projet à exécution.

Heureusement, la veuve d'un de ces compétiteurs (éliminé par un descendant de Saknussemm) décidera de les accompagner lors de ce périlleux périple et leur permettra de partir avec un équipement plus qu'adéquat afin de mener à bien leur mission.

Mission où ils iront d'émerveillement en émerveillement mais de danger en danger également. Lézards préhistoriques, éboulements et famine ne seront que quelques-uns des obstacles qu'ils auront à surmonter. La découverte des ruines de l'Atlantide sera le point culminant de ce voyage et leur permettra de retourner à la surface au moyen d'un système de transport en commun assez original…

N'oubliez pas que ce film date de 1959, 40 ans déjà, il faut donc le prendre avec un grain de sel. Les effets spéciaux sont toutefois assez bien réussis pour l'époque et heureusement, les talents de comédien de James Mason et de Arlene Dahl viennent mettre un peu de couleur et de nuance dans cette distribution assez pathétique. En plus, il faut attendre plus de 45 minutes avant que l'expédition ne se mette en branle pour le centre de la Terre !!! Un point qui m'a tarabusté tout au long de l'écoute de ce film : Comment une femme peut-elle entreprendre un voyage au centre de la terre en robe longue ???

Il serait plaisant si on se décidait à refaire une nouvelle adaptation du roman original. Plusieurs téléfilms ont vu le jour depuis ce temps mais ils n'ont presque rien en commun avec l'épopée de Verne malheureusement. Donc, si vous ne connaissez pas le livre, ce film a au moins l'honneur et la prétention d'être celui qui s'y rapproche le plus.

20 septembre 1999

Johnny Hart

Ecrivez-moi!

Retour!